Citrix XenDesktop - PVS - Mises à jour des vDisks

Page 1 / 2
  • Publié le : 27 mars 2016 à 18:32
  • Par Lionel Eppe

PVS (Provisioning Services) est une technologie créée par Citrix qui permet de streamer le disque dur d'une machine pour générer dynamiquement le disque dur d'autres machines virtuelles.
En résumé, il n'y a qu'un disque dur source sur le serveur PVS et ce disque dur sera streamer vers plusieurs machines virtuelles. Ce qui permet d'économiser de l'espace disque et du temps pour la maintenance de ces machines.
Bref, dans ce tutoriel, nous allons personnaliser le bureau virtuel de 2 utilisateurs et mettre à jour l'image de base qui sera utilisée par ces 2 utilisateurs.

Note : ceci est la suite de notre tutoriel : Citrix XenDesktop - Mise à disposition de bureaux via PVS

  1. Personnalisation des bureaux virtuels par les utilisateurs
  2. Création d'une mise à jour du vDisk de base
  3. Passage du vDisk en mode Test (depuis la version 7.6)
  4. Mise en production du disque virtuel (vDisk)
  5. Bonus : Arrêter correctement les machines virtuelles créées par PVS
  6. Bonus : Redémarrer les machines virtuelles mises en maintenance

1. Personnalisation des bureaux virtuels par les utilisateurs

Comme vous pouvez le voir, nos 2 utilisateurs ont, pour le moment, le même bureau.
En tout cas, en apparence, car en réalité, chaque utilisateur est connecté sur une machine virtuelle indépendante :
- User1 est connecté sur la machine "virt-pvs-1"
- User2 est connecté sur la machine "virt-pvs-2"
comme vous le verrez plus loin dans ce tutoriel.

En effet, ces 2 machines (virt-pvs-1 et virt-pvs-2) démarrent sur le réseau et utilisent le même vdisk streamé par le serveur PVS.
Ils ont donc le même système d'exploitation avec la même apparence.

Grâce au support des disques personnels (Personal vDisk) activé lors de l'installation du VDA et de la création du groupe de mise à disposition, ces 2 utilisateurs pourront personnaliser leurs bureaux et y installer leurs propres programmes.
Les modifications effectuées et l'installation des programmes seront automatiquement sauvegardées dans le disque personnel (Personal vDisk) de l'utilisateur.

Dans ce tutoriel, nous utiliserons cet exemple :
- User1 est un développeur web.
- User2 est une secrétaire

Le développeur web (User1) installe "Sublime Text" (qui est un éditeur de texte avec une coloration syntaxique) et change son fond d'écran pour mettre une image en rapport avec le programmation.

La secrétaire (User2) installe OpenOffice, car elle a besoin :
- d'un traitement de texte (comme Word)
- d'un équivalent d'Excel pour créer des tableaux et gérer la comptabilité
- Etc.
Elle change aussi son fond d'écran pour mettre une image en rapport avec la bureautique.

Comme vous pouvez le voir, Sublime Text 2 est installé dans "C:\Program Files (x86)\Sublime Text 2".

Et OpenOffice est installé dans "C:\Program Files (x86)\OpenOffice 4".

Ceci dit, l'utilisateur pense avoir installé son programme dans la partition C, mais en réalité, toutes les modifications sont stockées de manière transparente dans le disque personnel.
Le disque local C que l'utilisateur voit est donc une fusion du disque de base créé par l'administrateur système, avec le disque personnel de l'utilisateur.

2. Création d'une mise à jour du vDisk de base

Etant donné que le disque dur est streamé, le disque de base créé par l'administrateur système ne sera jamais modifié.
Et étant donné que toutes les machines virtuelles créées par PVS, démarrent sur le réseau, cela veut dire que l'administrateur système ne doit gérer la maintenance que d'une seule machine virtuelle.
Une fois mis à jour et rendu publique, la mise à jour pourra être utilisée par vos utilisateurs et aucune modification de l'utilisateur ne sera perdue.

Bref, pour mettre à jour le vDisk de base, allez sur le serveur PVS et lancez le programme "Provisioning Services Console".
Connectez-vous avec vos identifiants Windows ou ceux qui ont accès à la gestion du serveur PVS.
Puis, allez dans "vDisk Pool".

Faites un clic droit sur le disque dur virtuel à mettre à jour et cliquez sur "Versions".

Dans la fenêtre "vDisk Versions" qui s'affiche, cliquez sur "New".

Un nouveau disque virtuel s'affiche avec un accès "Maintenance".
Ce qui veut dire que ce disque virtuel sera utilisé uniquement par les machines de type "Maintenance".
Note : les machines virtuelles de vos utilisateurs sont en mode "Production" et n'auront pas accès à ce disque virtuel.

Ensuite, dans "Device Collections", sélectionnez votre machine virtuelle de référence, faites un clic droit sur celle-ci et cliquez sur "Properties".

Sélectionnez "Type: Maintenance".

Ensuite, connectez-vous à votre serveur XenServer grâce à XenCenter et démarrez votre machine virtuelle qui sert à la maintenance de ce vDisk.
Cette machine virtuelle est configurée pour démarrer sur le réseau et se connectera automatiquement au serveur PVS.
Etant donné que l'adresse MAC de cette machine virtuelle correspond à l'adresse MAC de la machine "Target Device" que l'on vient de mettre en type "Maintenance", nous obtenons un menu de démarrage (Boot Menu) qui nous permet de démarrer sur la version "Maintenance" (1) ou la version "Production" (2).
On choisit la version 1.

Windows 7 démarre depuis le disque virtuel en mode maintenance.
Connectez-vous avec un compte administrateur pour gérer facilement la machine.

En cliquant sur l'icône "Virtual Disk" à côté de l'heure, vous verrez que ce disque virtuel est en mode : Lecture/Ecriture (Read/Write).
Ce qui veut dire que toutes les modifications effectuées ici seront enregistrées dans ce disque virtuel de base.

Pour simplifier la vie de nos utilisateurs, nous allons :
- installer les 2 navigateurs web connus : Mozilla Firefox et Google Chrome.
- accepter les contrats d'utilisation des programmes installés (si besoin)
- configurer ceux-ci au mieux pour nos utilisateurs.

De plus, pour éviter que les utilisateurs fassent les mises à jour eux-mêmes, nous désactiverons la mise à jour automatique des programmes installés.
En effet, c'est à l'administrateur à installer ces mises à jour pour éviter les problèmes de compatibilités, ainsi que pour optimiser l'espace disque utilisé par les disques virtuels.
En effet, si l'administrateur s'occupe d'installer les mises à jour, cela prend une seule fois la place nécessaire dans le disque virtuel de base. Par contre, si de nombreux utilisateurs installent la même mise à jour, ces mises à jour seront stockées dans chaque disque virtuel de chaque utilisateur. Dans ce cas, on perdrait l'avantage de PVS.

Une fois que vous avez terminé d'installer les programmes nécessaires, allez dans le menu démarrer et cliquez sur "Mettre à jour Personal vDisk".

Citrix Personal vDisk met à jour l'inventaire et arrêtera automatiquement la machine virtuelle à la fin de cette mise à jour.

3. Passage du vDisk en mode Test (depuis la version 7.6)

Depuis la version 7.6, il est possible de tester le disque virtuel avant de le mettre en production.
Ce qui permet de détecter les éventuels bugs qui pourraient se produire au redémarrage de la machine virtuelle.

Bref, pour cela, allez dans la console de PVS et retournez dans "vDisk Pool". Faites un clic droit sur votre vDisk et cliquez sur "Versions".

Sélectionnez le vDisk qui est actuellement en mode "Maintenance" et cliquez sur "Promote".

Sélectionnez "Test" et cliquez sur OK.

Maintenant, l'accès de ce vDisk est "Test". Cliquez sur "Done".

Sélectionnez votre machine virtuelle de référence, faites un clic droit sur celle-ci et cliquez sur "Properties".

Sélectionnez "Type: Test".

Démarrez votre machine virtuelle de référence via XenCenter et choisissez la version "test".

Connectez-vous avec un compte administrateur comme tout à l'heure.

Cette fois-ci, vous remarquerez que :
- le vDisk est en mode : lecture seule (Read Only)
- le type de cache est : serveur (server)

En effet, si vous allez dans la poste de travail (ou ordinateur depuis Win. Vista), vous verrez que les partitions "WCDisk" (le cache en écriture) et "Citrix Personal vDisk" (le disque personnel de l'utilisateur) n'apparaissent pas.
Ce qui est logique étant donné que le disque virtuel est en lecture seule et que le cache se trouve sur le serveur pour le mode test d'un vDisk.

D'ailleurs, les 2 disques durs que PVS affiche en mode production ne sont pas affichés non plus dans la gestion des disques.
Ce qui laisse nos 2 disques durs virtuels en non alloué. (Pour plus d'infos, consultez notre tutoriel sur PVS indiqué au début de ce tuto)

Après avoir testé la machine virtuelle, arrêtez-la.
Lors de la fermeture de Windows, Citrix lancera le programme de mise à jour du disque personnel.
Cliquez sur Annuler pour annuler l'arrêt de Windows.

Puis sur Annuler pour annuler la mise à jour du disque personnel étant donné que le disque virtuel est en lecture seule et que le disque personnel n'existe pas en mode test.
Note : si vous tentez de mettre à jour l'inventaire, le programme affichera une erreur à la fin de la tentative de mise à jour.

Arrêtez une 2e fois Windows, et il s'arrêtera sans problème.