Citrix XenServer - Disaster Recovery

Page 1 / 2
  • Publié le : 21 mai 2017 à 16:40
  • Par Lionel Eppe

Lorsque vous utiliser les serveurs de virtualisation XenServer de Citrix, vous avez la possibilité de créer des pools et d'utiliser la haute disponibilité (HA) pour éviter que vous services deviennent inaccessibles.
Néanmoins, si malgré ça vos services ne pouvaient plus être accessibles (en cas de grosse panne, par exemple), alors Citrix vous permettra de reconfigurer très rapidement un environnement de secours grâce à la fonction : Disaster Recovery.

Comme vous l'aurez compris, vous aurez besoin de Disaster Recovery uniquement lorsqu'il sera trop tard.
Cela vous permettra de réduire au maximum le temps d'indisponibilité des services hébergés sur vos serveurs XenServer.

  1. Pré-requis
  2. Configuration utilisée
  3. Activer la protection pour Disaster Recovery
  4. Désactiver la réplication des données du stockage partagé
  5. Restaurer les machines virtuelles sur l'environnement de secours (failover)
  6. Réactiver la réplication des données du stockage partagé
  7. Restaurer les machines virtuelles sur l'environnement principal (failback)

1. Pré-requis

Pour utiliser Disaster Recovery dans les meilleures conditions, vous aurez besoin :

  • d'un stockage partagé (accessible via iSCSI, par exemple) qui soit aussi répliqué sur un 2ème serveur
  • 2 pools de serveurs. La configuration matérielle d'un pool peut être différente de la configuration matérielle de l'autre pool, mais les 2 pools devront avoir la même version et les mêmes mises à jour de XenServer.

Pour créer les pools (obligatoire) et activer la haute disponibilité (si vous le souhaitez), référez-vous à notre tutoriel : XenServer - Pools et haute disponibilité (HA)

2. Configuration utilisée

Pour ce tutoriel, nous utiliserons 2 serveurs iSCSI "StarWind Virtual SAN", car StarWind propose un système de réplication de données pour leurs serveurs iSCSI.
Pour créer ces 2 serveurs iSCSI StarWind, référez-vous à notre tutoriel : Windows Server 2012 - Répliquer les données de plusieurs serveurs iSCSI avec StarWind Virtual SAN

Ensuite, pour les pools de serveurs XenServer, nous utiliserons 2 pools avec 2 serveurs XenServer 6.5.0 dans chaque pool.

Pour que cela soit plus clair, voici le schéma de la configuration utilisée pour ce tutoriel.

3. Activer la protection pour Disaster Recovery

Pour pouvoir utiliser Disaster Recovery, vous devrez d'abord activer la réplication des metadata sur un stockage partagé.
Comme indiqué précédemment, nous utiliserons 2 serveurs iSCSI StarWind pour pouvoir répliquer les données entre ces 2 serveurs iSCSI.

Le pool principal s'appelle "IW Pool" et son stockage partagé se trouve sur le 1er serveur iSCSI.

Pour répliquer les metadata sur votre stockage partagé, sélectionnez votre pool principal et allez dans : Disaster Recovery -> Configure.

Cochez la case correspondant au serveur iSCSI principal et cliquez sur OK.

Attention : Disaster Recovery ne sauvegarde automatiquement que les metadata de vos VM. C'est à dire : leur nom, leur UUID, et leur configuration. Il sauvegardera aussi la configuration des vApps.
Mais, Disaster Recovery ne sauvegardera pas les disques durs virtuels de vos VM.

4. Désactiver la réplication des données du stockage partagé

Lorsque les services ne pourront plus être accessibles depuis l'environnement XenServer principal, vous devrez utiliser Disaster Recovery.
Néanmoins, comme vous le verrez plus tard, vous devrez désactiver la réplication des données du stockage partagé avant de lancer le processus de failover de Disaster Recovery.

Dans notre cas, cette réplication est gérée par le programme "StarWind Management Console" qui est installé avec la solution "StarWind Virtual SAN".
Note : pour le moment, le 1er serveur iSCSI est synchronisé avec le 2ème serveur. (Synchronization Status : Synchronized)

Comme nous allons utiliser l'environnement "DR" (notre environnement de secours), nous allons désactiver la réplication sur le 2ème serveur.
Ainsi, les données ne seront accessibles que depuis ce 2ème serveur.

Pour cela, nous sélectionnons notre 2ème serveur iSCSI et nous cliquons sur "Replication Manager".

Nous sélectionnons la relation de réplication affichée et nous cliquons sur "Remove Replica".

Cliquez sur Yes pour confirmer l'arrêt de cette réplication.

Maintenant, StarWind nous prévient que la réplication n'est plus définie.
Le 2ème serveur iSCSI est donc indépendant.