Windows Server 2012 R2 - Comment fonctionne le témoin dynamique du cluster à basculement

Page 1 / 1

Depuis Windows Server 2012 R2, une nouvelle fonctionnalité a fait son apparition pour la gestion des clusters de basculement.
Cette fonctionnalité s'appelle "Témoin dynamique" et permet de régler un problème récurrent qui se posait jusqu'ici.

En effet, pour que votre cluster puisse fonctionner correctement, il faut tout d'abord choisir un mode de quorum adapté à votre configuration (et notamment au nombre de noeuds utilisés dans votre cluster).
Le but étant d'obtenir de préférence un nombre impair de votants pour obtenir une majorité plus facilement. Pour cela, il suffisait d'ajouter un disque ou un partage témoin quand cela était nécessaire.

Sauf qu'en cas de panne d'un serveur, vous vous retrouviez par moment avec un nombre pair de noeuds. Ce qui posait problème.
Dans ce cas, on pouvait (et on peut toujours, mais ce ne sera plus nécessaire) ajouter ou retirer un disque/partage témoin pour retrouver un nombre impair de votants.

Pour pallier à ce problème, Microsoft a créé la fonctionnalité "Témoin dynamique" qui permet en résumé d'activer ou désactiver dynamiquement le droit de vote du disque témoin pour garder automatiquement un nombre impair de votants et ainsi pouvoir garder beaucoup plus facilement une majorité de votants.
Pour plus d'informations concernant le témoin dynamique, consultez notre article : Windows Server 2012 / 2012 R2 - A quoi servent les différents types de quorum

Pour tester cette nouvelle fonctionnalité, nous avons utilisé la même configuration que dans notre 1er tutoriel (Créer un cluster de basculement de serveurs de fichiers) excepté que nos serveurs sont maintenant sous Windows Server 2012 R2 au lieu de Windows Server 2012.

1ère différence, la ligne "Configuration de Quorum" a disparue du résumé dans le gestionnaire du cluster de basculement.
Et une ligne "Temoin" a fait son apparition avec comme valeur "Disque (Temoin)".

En effet, étant donné que le droit de vote du disque/partage témoin sera géré dynamiquement, il est recommandé d'utiliser un disque/partage témoin pour votre cluster.
Si il est préférable d'en utiliser un, un droit de vote lui sera octroyé et sinon il lui sera retiré dynamiquement.

Bref, depuis Windows Server 2012 R2, vous créez votre cluster, vous définissez un disque/partage témoin et pour finir, vous n'aurez plus rien à faire.
La configuration s'adaptera dynamiquement pour que le quorum de votre cluster soit bon.

Si vous affichez les noeuds de votre cluster, vous verrez que par défaut, chaque noeud à un vote attribué et un vote actif.

Pour savoir si le disque témoin de votre cluster possède actuellement un droit de vote, il suffit d'utiliser cette commande powershell :

PowerShell

(Get-Cluster "Nom du cluster").WitnessDynamicWeight

Dans notre cas, étant donné que nous possédons déjà un nombre impair de noeuds (et qu'ils sont actuellement en ligne), le disque témoin de notre cluster n'a pas de droit de vote :

PowerShell

(Get-Cluster "iw-cluster").WitnessDynamicWeight

Plain Text

0

Arrêtons un serveur du cluster pour voir ce que cela donne.

Le noeud arrêté perd son droit de vote (grâce au quorum dynamique implémenté depuis WS 2012 et qui est activé par défaut).
Ce qui veut dire que nous nous retrouvons avec un nombre pair de votants (nos 2 noeuds).

Mais si vous vérifiez le droit de vote de votre disque témoin (grâce à la commande powershell précédente), vous verrez qu'il possède maintenant un droit de vote.
Nous avons donc toujours un nombre impair de votants (nos 2 noeuds en ligne + le disque témoin qui a récupéré son droit de vote).

Arrêtons un 2ème noeud.
Nous voyons que le noeud restant qui est toujours en ligne a perdu son droit de vote.

Mais si vous vérifiez l'état du droit de vote pour le disque témoin, vous verrez que celui-ci est toujours activé.
Donc, il vous reste un vote pour que votre cluster continue de fonctionner.

Bien évidemment, si le dernier noeud tombe en panne, plus rien ne fonctionnera.
D'où le message "Chargement ...".

Et le cluster finira par devenir définitivement inaccessible.