Citrix XenServer - Disaster Recovery

Page 2 / 2

5. Restaurer les machines virtuelles sur l'environnement de secours (failover)

Pour que vos machines virtuelles soient accessibles depuis l'environnement XenServer de secours, vous devrez connecter cet environnement de secours à votre 2ème serveur iSCSI.
C'est à dire, le serveur iSCSI qui contient la copie des données (les disques durs virtuels et les metada de vos VM).

Etant donné que nous avons une copie des données sur notre 2ème serveur iSCSI, nous allons l'ajouter à notre pool de serveurs de secours.
Pour cela, sélectionnez le pool de secours (DR) et cliquez sur "New Storage".

Sélectionnez : Software iSCSI

Indiquez un nom pour ce stockage partagé.

Et choisissez le LUN où sont stockés les disques virtuels et les metadata créés par Disaster Recovery.

XenCenter va scanner le LUN sélectionné.

Et il détectera la présence d'un stockage Citrix.
Cliquez sur "Reattach".

XenCenter connecte votre stockage partagé aux serveurs du pool.

Si vous regardez le contenu du stockage iSCSI, vous verrez qu'il contient un disque virtuel : Metadata for DR.
Il s'agit du fichier créé lorsque vous aviez activé l'option dans : Pool -> Disaster Recovery -> Configure.

Pour pouvoir redémarrer vos VM sur vos serveurs de secours, il faut d'abord récupérer la configuration de celles-ci.
Pour cela, sélectionnez votre pool de secours et allez dans : Pool -> Disaster Recovery -> Disaster Recovery Wizard.

Comme indiqué par cet assistant, l'option Failover permet de restaurer les vApps et les machines virtuelles sur votre environnement de secours (DR).
Choisissez Failover et cliquez sur Next.

Comme indiqué par cet assistant, vous devrez fournir :

  • le serveur de stockage qui contient la copie de la configuration des vApps et des machines virtuelles (VM).
  • quelles vApps et quelles machines virtuelles vous souhaitez faire fonctionner sur votre environnement de secours.

Attention : comme indiqué, avant de pouvoir lancer le processus de failover, vous devrez d'abord désactiver la réplication du stockage partagé contenant ces infos (configuration des vApps et des VMs). C'est pour cette raison que nous l'avions désactivée au préalable.

Si Disaster Recovery était activé sur le pool principal, alors l'assistant détectera les données nécessaires et une ligne s'affichera.
Cochez la case et cliquez sur Next.

L'assistant va charger les metadata depuis votre stockage partagé.

La liste des vApps et des VMs qui étaient présentes sur le pool principal s'affichera ici.
Sélectionnez les vApps et les VMs que vous souhaitez relancer sur l'environnement de secours et cliquez sur Next.

Pour commencer, l'assistant vérifiera que la restauration pourra être effectuée.
Patientez, puis cliquez sur Fail Over.

Ensuite, l'assistant récupérera la configuration des différentes vApps et VMs, puis les lancera dans le bon ordre (en respectant l'ordre des vApps, si vous en aviez).

Lorsque la récupération et le lancement des VMs seront terminés, cliquez sur Next.

Un résumé s'affichera.
Cliquez sur Finish.

Comme vous pouvez le voir, notre VM fonctionne maintenant sur notre pool de secours (DR).

Pour le moment, les machines virtuelles récupérées fonctionnent très bien sur l'environnement de secours.
Néanmoins, si vous modifiez la configuration d'une vApp ou d'une machine virtuelle, ces changements ne seront pas répercutés sur l'environnement principal.

Pour que cela soit possible, il suffit de réactiver la réplication des metadata sur le 2ème serveur iSCSI.
Comme tout à l'heure, allez dans : Pool -> Disaster Recovery -> Configure.

Puis, cochez la case pour activer la réplication des metadata sur le stockage partagé.

Pour prouver que cela fonctionne, nous avons modifié le nom de notre machine virtuelle pour rajouter : UPDATED.

Maintenant, notre machine virtuelle a un nom légèrement différent.

Admettons que notre pool de serveur principal n'est plus en panne.
Nous n'avons plus besoin de notre environnement de secours, donc on arrête ces serveurs.

6. Réactiver la réplication des données du stockage partagé

Maintenant que notre pool principal n'est plus en panne, nous allons pouvoir restaurer nos machines virtuelles sur celui-ci.
Pour cela, nous allons répliquer les données du serveur iSCSI de secours (le 2ème serveur) vers le serveur iSCSI principal (le 1er serveur).

Etant donné que le disque virtuel est toujours présent sur le serveur iSCSI principal, nous devons d'abord le supprimer.
Pour cela, supprimer le dossier qui contient ce disque virtuel sur le serveur iSCSI principal.

Comme vous pouvez le voir, actuellement, la réplication des données du serveur iSCSI est désactivée.
Sélectionnez le disque virtuel (HAImage1 sur l'image ci-dessous) et cliquez sur Replication Manager.

Ensuite, cliquez sur Add Replica.

Indiquez l'adresse IP du 1er serveur iSCSI.

Sélectionnez : Create new Partner Device.

Cliquez sur "Modify Target Name".

Et indiquez qu'il s'agit du serveur 1.
En effet, nous sommes sur le serveur 2 et le serveur partenaire sera donc le serveur 1.

Maintenant, cliquez sur Next.

Ignorez cette fonctionnalité, car elle est expérimentale et donc risquée.

Cliquez sur Change Network Settings.

Et choisissez :

  • le réseau dédié pour la synchronisation et le Heartbeat
  • et le réseau "public" pour le heartbeat

Ensuite, cliquez sur Next.

Pour finir, cliquez sur Create Replica.

Le disque virtuel qui contiendra les données répliquées a été créé sur le 1er serveur iSCSI.

Attendez que la synchronisation soit terminée.

Une fois la synchronisation terminée, le statut passera à Synchronized.

Maintenant, le serveur 2 est bien synchronisé avec le serveur 1.

7. Restaurer les machines virtuelles sur l'environnement principal (failback)

Pour terminer, il suffira de mettre à jour la configuration des vApps et des VMs sur votre environnement principal.
Pour cela, si besoin, réparer le stockage partagé.

Pour cela, faites un clic droit sur celui-ci et cliquez sur Repair.

Ensuite, cliquez encore sur Repair.

Et XenCenter tentera de reconnecter votre stockage partagé à vos 2 serveurs XenServer.

Dans notre cas, cela a échoué et XenCenter a donc affiché l'erreur : The storage repository is not available.

La solution consiste donc à détacher ce stockage partagé puis à le rattacher.
Pour cela, faites un clic droit sur le stockage partagé, puis cliquez sur Forget.

Cliquez sur : Yes, Forget.

Puis, ajoutez-le à nouveau.

Le stockage existe déjà, donc cliquez sur Reattach.

Pour le moment, notre machine virtuelle a toujours l'ancien nom.

Allez dans : Pool -> Disaster Recovery -> Disaster Recovery Wizard.

Comme indiqué par l'assistant, pour récupérer vos machines virtuelles sur votre environnement principal, vous devez utiliser l'option : Failback.
Sélectionnez Failback et cliquez sur Next.

Comme pour l'option failover, l'assistant vous indique que vous aurez besoin du stockage partagé contenant les metadata et que vous devez désactiver la réplication des données du stockage partagé avant de lancer le failback.

Sélectionnez le stockage partagé qui contient ces metadata.
Dans ce cas-ci, le 1er serveur iSCSI.

L'assistant charge les metadata depuis le stockage disponible sur votre serveur iSCSI.

L'assistant affiche la liste des vApps et des machines virtuelles que vous pourrez récupérer.
Comme vous pouvez le voir, il trouve notre machine virtuelle avec la mention "UPDATED".
Ce qui prouve que la modification de la configuration de notre machine virtuelle a bien été sauvegardée sur notre serveur iSCSI.

L'assistant effectue ces vérifications et détecte que notre machine virtuelle existe déjà sur notre pool principal.
En effet, celle-ci possède toujours le même UUID, même si nous avons changé son nom.

Cliquez sur Fail Back.

L'assistant récupère la nouvelle configuration de vos vApps et de vos machines virtuelles. Puis, il tentera de les lancer.

Pour finir, l'assistant affichera un résumé.

Notre machine virtuelle redémarre sans problème avec son nouveau nom sur notre pool principal.