Windows MultiPoint Server 2012 - Fonctionnement, avantages, installation, configuration, gestion du serveur et surveillance de vos utilisateurs

Page 1 / 7

Windows Multipoint Server 2012 est une version spéciale de Windows Server 2012 permettant aux écoles et aux universités de créer un local informatique à moindre coût tout en fournissant une expérience Windows complète à chaque utilisateur.

L'intérêt de cette solution réside dans le fait que tout se passe sur le serveur. Ce qui signifie qu'il vous faut "uniquement" un serveur performant pour mettre en place cette solution dans une salle de cours.

Voici une petit vidéo de présentation de cette solution avec des clients zéro Atrust :

  1. Avantages et inconvénients de cette solution
    1. Avantages
    2. Inconvénients
  2. Présentation des différents types de stations clientes
    1. Brancher les stations clients directement au serveur
    2. Utiliser des zero-clients
    3. Utiliser des PC fixes ou des clients légers (thin cilents) pour vos élèves
  3. Configuration requise
  4. Configuration utilisée
  5. Installer Windows Multipoint Server 2012
  6. Programmes disponibles sous Windows Multipoint Server 2012
  7. Téléchargement et installation des pilotes de notre Dell Wyse 1010 zero-client
  8. Créer des utilisateurs sur le serveur
  9. Assigner les clients au serveur
  10. Test des sessions utilisateurs
  11. Identifier les stations
  12. Split station
  13. Configurer la station pour la connexion automatique d'un utilisateur
  14. Présentation du MultiPoint Dashboard
  15. Bonus : assigner une adresse IP différente à chaque station utilisateur

1. Avantages et inconvénients de cette solution

1.1. Avantages

Grâce à Windows Multipoint Server 2012, chaque élève :

  • possède sa propre session et peut l'utiliser depuis n'importe quel poste client (étant donné que tous les comptes utilisateurs et toutes les données se trouvent sur le serveur).
  • peut bénéficier d'une expérience Windows indépendante des autres utilisateurs, malgré que tout soit physiquement géré par le serveur
  • peut stocker des documents dans un dossier privé (ses documents) ou dans un dossier public (notamment grâce aux bibliothèques disponibles sous Windows 8).

Grâce à Windows Multipoint Server 2012, le professeur :

  • peut surveiller ses élèves via l'application "Multipoint Dashboard" installée avec Windows Multipoint Server 2012.
  • dialoguer en privé avec chacun d'entre eux
  • bloquer la session d'un utilisateur si besoin
  • prendre le contrôle à distance d'une station utilisateur. (Dans ce cas, l'utilisateur sera automatiquement averti de cette prise de contrôle par Windows.)
  • peut projeter son écran sur les écrans de tous ses élèves pour mieux leur expliquer quelque chose.
  • etc.

Source : Getting Started with MultiPoint Services | Microsoft Docs

Autres avantages :

  • tous les comptes utilisateurs et toutes les données se trouvent au même endroit (sur le serveur).
  • tout le monde a accès aux programmes et aux données stockées sur le serveur comme si ceux-ci se trouvaient sur leur ordinateur.
    En effet, toutes les sessions utilisateurs tournent sur le serveur grâce aux services de bureau à distance de Microsoft (TSE / Remote Desktop Services).

Source : Common MultiPoint Services Usage Scenarios | Microsoft Docs

1.2. Inconvénients

Cette solution nécessite l'achat :

  • soit de cartes graphiques supplémentaires et de hubs USB.
  • soit de clients légers (thin clients)
  • soit de zero-clients (ce qui peut être un peu déroutant au 1er abord). Néanmoins, il ne s'agit finalement que d'un hub USB où vous pourrez aussi brancher un écran.
    De plus, ce type de boitier ne possède ni disque dur ni système d'exploitation (contrairement aux clients légers qui possèdent un système d'exploitation réduit au strict minimum et qui peut être propriétaire).

Etant donné que cette solution repose sur les services de bureaux à distances (Remote Desktop Services / TSE) de Microsoft, vous devrez aussi acheter des clés CAL pour chaque station utilisateur (y compris la station utilisateur utilisée par le professeur) et utiliser des versions VL (Volume Licensing) pour les programmes qui seront installés sur le serveur.
La suite Microsoft Office devra donc être aussi installé en version VL et non en retail (version boîte) si vous souhaitez l'installer sur ce type de serveur.

Source : Manage Client Access Licenses | Microsoft Docs

Ensuite, sachez aussi que Microsoft limite le nombre de stations connectées consécutivement à 20 pour l'édition Premium et 10 pour l'édition Standard.

2. Présentation des différents types de stations clientes

Pour les postes clients, vous aurez différentes possibilités :

  1. brancher les stations clients directement au serveur : écran, clavier et souris.
  2. utiliser des zero-clients : il s'agit de petits boitiers sans OS (système d'exploitation) que vous devrez connecter en USB ou en RJ45 (via le réseau).
  3. utiliser des PC fixes ou des clients légers (thin cilents) pour vos élèves : en USB ou en RJ45 (via le réseau).

Notez qu'il est bien évidemment possible de mixer ces différentes possibilités.

Source : MultiPoint Stations | Microsoft Docs

Excepté en cas d'indication contraire fournie par le fabricant des clients légers ou des zero-clients que vous souhaiteriez utiliser.
Par exemple : Dell précise que vous ne pouvez pas mixer des zero-clients Dell Wyse E00, E01 et E02 USB et Ethernet. Ces clients devront être tous connectés soit en USB soit en Ethernet.

Source : Dell - Guide d'information rapide - wyse-1010_setup guide_fr-fr.pdf

Les clients légers et les zero-clients sont notamment proposés par Atrust, Dell Wyse, HP, Ncomputing, ...

2.1. Brancher les stations clients directement au serveur

Si vous souhaitez brancher les stations clientes directement au serveur, vous devrez :

  • installer assez de cartes graphiques (possédant 1 ou plusieurs ports) dans le serveur. Notez que les cartes graphiques avec plusieurs ports (VGA, DVI, HDMI, ...) peuvent coûter plus cher à l'achat, mais diminuer le coût total de votre installation. En effet, elles vous permettront de créer plusieurs stations utilisateurs par carte graphique.
  • acheter des hubs USB (1 par élève) pour permettre à Windows Multipoint Server 2012 d'assigner un hub USB (avec 1 clavier et 1 souris) par affichage utilisateur.

Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessus, chaque utilisateur possédera un écran, un clavier, une souris et un hub USB (pour y brancher aussi une clé USB, par exemple). Mais, ces utilisateurs n'auront pas d'ordinateur en tant que tel étant donné que tout est géré par le serveur.

Avantages

  • cela facilite la maintenance de la salle informatique étant donné qu'il n'y a qu'un serveur à gérer. Il n'y a pas de machines clientes.
  • meilleures performances, car tout est connecté directement au serveur.

Inconvénients

  • cela nécessite un nombre suffisant de cartes graphiques, mais surtout un nombre de ports PCI-E suffisant sur la carte mère du serveur pour y brancher ces cartes graphiques.
  • cela nécessite aussi un nombre suffisant de ports USB et l'achat de hubs USB pour que Windows Multipoint Server puisse s'y retrouver.

Pour la station primaire (utilisée par le professeur), Microsoft recommande d'utiliser ce type de connexion, car cela permettra au professeur de voir les éventuels messages d'erreurs qui s'afficheraient au démarrage du serveur ou au démarrage de Windows.
Cela permettra aussi au professeur d'accéder au BIOS de l'ordinateur, si cela est nécessaire.

2.2. Utiliser des zero-clients

Les zero-clients sont des petits boitiers qui ont été créés pour pouvoir brancher de nombreux clients sur un serveur Windows Multipoint Server.
Grâce à ces boitiers, tous les périphériques utilisateurs seront branchés sur un unique boitier qui lui même sera branché en USB ou en RJ45.

Conseil : préférez les zero-clients en USB pour bénéficier de meilleures performances et pour obtenir une meilleure réactivité (notamment pour le déplacement de la souris).

Avantages

  • pas besoin d'acheter des cartes graphiques ou des hubs USB supplémentaires.
  • possibilité d'ajouter facilement des stations utilisateurs sans devoir ouvrir le boitier du serveur.
  • possibilité d'ajouter un nombre "illimité" de postes clients (moyennant des performances suffisantes sur le serveur et les licences CAL nécessaires pour les postes clients)

Inconvénients

  • les zero-clients en RJ45 (que l'on branche via le réseau) peuvent avoir une certaine latence, contrairement aux zero-clients USB qui n'en auront pas (si le serveur est un minimum performant).
  • étant donné que l'affichage reçu par les zero-clients en RJ45 passe via le réseau, cela peut nécessiter un switch supplémentaire pour éviter de ralentir votre réseau si vous branchez un nombre important de zero-clients en RJ45.

Si vous souhaitez acheter des zero-clients pour créer vos stations utilisateurs, voici une liste non exhaustive de fabricants qui en proposent : Dell Wyse, Ncomputing, Atrust et HP.

Pour plus d'informations concernant les clients légers et les zero-clients, consultez notre article complet : Informations concernant les clients légers, les zero-clients et les protocoles utilisés

Note : dans notre cas, nous avons testé cette solution Windows Multipoint Server avec un zero-client de type RJ45 : Dell Wyse 1010 zero client

2.3. Utiliser des PC fixes ou des clients légers (thin cilents) pour vos élèves

Etant donné que cette solution fonctionne grâce aux services de bureaux à distance (TSE / Remote Desktop Services), il est tout à fait possible de connecter des clients légers ou des PC fixes au serveur grâce au protocole RDP.
Néanmoins, cela nécessitera une configuration supplémentaire de ces clients pour qu'ils se connectent automatiquement au serveur Windows Multipoint Server (ou WMS en abrégé) au démarrage du système client (Windows ou tout autre OS propriétaire).

Avantages

  • si vous possédez de vieux PC fixes dans votre école, vous pourrez les recycler pour les utiliser en tant que client WMS.
  • Cela vous évitera aussi d'acheter inutilement des zero-clients, des cartes graphiques, ainsi que des hubs USB.

Inconvénients

  • les clients légers (thin clients) devront d'abord être configuré pour que ceux-ci se connectent automatiquement au serveur WMS et ainsi proposer une expérience utilisateur quasi identique autres élèves.
  • les PC fixes devront être configurés (via des stratégies de groupe, par exemple) pour éviter qu'un utilisateur puisse utiliser l'ordinateur physique au lieu de la session WMS qu'il devrait utiliser. Vous devrez notamment penser à bloquer l'accès à Internet du PC fixe pour que l'utilisateur soit obligé d'accéder à Internet depuis sa session WMS. Ainsi, le professeur pourra toujours surveiller ce que l'élève fait sur son PC client.
  • les ordinateurs clients sont susceptibles de planter un jour ou l'autre (à cause d'un problème matériel, par exemple). Or, ce type de problème sera plutôt rare pour les clients légers et les zero-clients.
  • les ordinateurs clients devront posséder un antivirus et devra être configuré par l'administrateur système pour que l'utilisateur n'ait pas trop de droit dans le système d'exploitation hôte.
  • vous devrez installer le MultiPoint Connector sur les PC clients pour pouvoir les gérer depuis l'application "MultiPoint Dashboard".
  • la fonctionnalité "split-screen" ne sera pas disponible pour ces stations utilisateurs.

Conseils : si vous avez besoin de performances graphiques sur les postes clients, préférez des clients légers supportant la technologie RemoteFX.
Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous, cette technologie permet aux clients légers utilisés d'obtenir de très bonnes performances graphiques :

Pour plus d'informations concernant ces types de stations utilisateurs, consultez le site de Microsoft : MultiPoint Stations | Microsoft Docs