Windows Server 2012 / 2012 R2 - Créer des pools de stockage pour améliorer les performances et/ou la sécurité de votre serveur de fichiers

Page 1 / 3

Sous Windows Server 2012, vous pouvez créer des pools de stockages, des disques virtuels et enfin des volumes.

En y regardant de plus près, vous constaterez qu'il s'agit d'un système de RAID logiciel qui permet donc :

  • de sécuriser les données stockées (en évitant les pertes de données et en assurant leur intégrité)
  • d'augmenter les performances de votre serveur de fichiers

Attention : comme dit précédemment, il s'agira d'un RAID logiciel et non d'un RAID matériel (comme il est possible de le faire avec un contrôleur RAID Adaptec, par exemple).

Dans ce tutoriel, nous vous expliquerons comment créer les niveaux de RAID principaux :

  • RAID 0 : meilleures performances, mais aucune tolérance de panne (fortement déconseillé)
  • RAID 1 : sécurité des données, mais pas de changement au niveau des performances
  • RAID 5 : vous permet d'allier sécurité et performances (requiert au minimum 3 disques)
  1. Pools de stockage
  2. Créer un RAID 0
    1. Nouveau pool de stockage
    2. Nouveau disque virtuel
    3. Nouveau volume
    4. Ajouter un volume à un disque virtuel existant
  3. Créer un RAID 1
    1. Nouveau pool de stockage
    2. Nouveau disque virtuel
    3. Nouveau volume
    4. Test de panne
    5. Réparation du RAID
  4. Créer un RAID 5
    1. Nouveau pool de stockage
    2. Nouveau disque virtuel
    3. Nouveau volume
    4. Test de panne
    5. Réparer un RAID 5
  5. Aperçu détaillé du stockage de votre serveur

1. Pools de stockage

Pour commencer, dans le gestionnaire de serveur, cliquez sur "Services de fichiers et de stockage".

Ensuite, cliquez sur "Pools de stockage".

Comme cité précédemment, vous pourrez créer :

  • des pools de stockage : des groupes de disques physiques (vos disques durs physiques)
  • des disques virtuels : ceux-ci apparaitront comme de simples disques durs dans la gestion des disques de Windows.
  • des volumes : il s'agit simplement de partitions que vous pourrez formater en NTFS ou en ReFS (un nouveau système de fichiers permettant notamment la réparation du système de fichiers sans arrêt du système)

Pour l'instant, nous voyons un pool de stockage nommé "Primordial" qui est de type "Disques disponibles".
Autrement dit, il n'existe pas. C'est simplement Windows Server qui vous indique que vous possédez 2 disques durs physiques qui ne sont pas encore utilisés par votre serveur.

2. Créer un RAID 0

Pour commencer, nous allons créer un RAID 0 qui permet d'augmenter les performances pour le stockage de données, mais qui est fortement déconseillé pour la sécurité de vos données.
En effet, lorsque vous stockez des données sur un RAID 0, le système stockera :

  • la moitié de chaque donnée sur le 1er disque dur
  • et l'autre moitié sur le 2ème disque dur

En cas de perte d'un disque dur, vous perdrez TOUTES les données. Ce qui est logique étant donné qu'il ne vous restera que la moitié de chaque fichier.

2.1. Nouveau pool de stockage

Bref, pour commencer, il faut créer un pool de stockage dans lequel vous ajouterez 2 disques.

L'assistant nouveau pool de stockage s'affiche.

Indiquez un nom pour pool de stockage.

Lorsque vous ajoutez un disque physique à un pool de stockage, vous pouvez choisir le type d'affectation :

  • Automatique : le disque sera directement utilisé par Windows Server
  • Echange à chaud : le disque sera utilisé uniquement à partir du moment où un des disques tombe en panne. Ce disque sera considéré comme un disque spare (ce qui devrait vous dire quelque chose si vous connaissiez déjà la technologie RAID).
  • Manuelle (2012 R2 seulement) : le disque sera seulement affecté à ce pool et ne sera pas utilisé.

Dans notre cas, nous allons utiliser l'option par défaut : Automatique.

Confirmez la création de ce pool.

Une fois le pool créé, cochez la case "Créer un disque virtuel lorsque l'Assistant se ferme".

2.2. Nouveau disque virtuel

Passons maintenant à la création de notre disque virtuel.

Sélectionnez votre pool de stockage et cliquez sur Suivant.

Indiquez un nom pour votre disque virtuel.
Dans notre cas, nous avons indiqué "RAID 0" pour que cela soit plus clair dans le tutoriel.

Pour créer un disque virtuel de type "RAID 0", il suffit de choisir la disposition de stockage : Simple.
Comme indiqué dans sa description, ce type de disposition découpe les données pour stocker les différentes parties sur les différents disques durs physiques utilisés.
Ce qui correspond au niveau de RAID 0.

Pour le type d'approvisionnement (ou type de mise en service), vous aurez le choix entre :

  • Fin : permet de créer un disque virtuel qui grossira en fonction des données que vous y stockerez
  • Fixe : permet d'allouer directement l'espace nécessaire en fonction de la taille maximale de votre disque virtuel. Cela permet d'améliorer les performances de votre disque virtuel.

Pour le moment, nous allons créer un disque virtuel qui fera la même taille que notre pool de stockage.
Pour cela, nous choisissons : Taille maximale.

Confirmez la création de votre disque virtuel.

Une fois le disque virtuel créé, cochez la case "Créer un volume lorsque l'Assistant se ferme" et cliquez sur Fermer.

2.3. Nouveau volume

Pour finir, nous allons créer un nouveau volume sur notre disque virtuel.
Autrement dit, nous allons créer notre 1ère partition sur ce disque virtuel.

Sélectionnez votre disque virtuel et cliquez sur Suivant.

Pour le RAID 0, nous allons simuler un stockage de machines virtuelles et des fichiers ISO permettant d'installer divers systèmes d'exploitation (tel que Windows 7, Debian, ...).
Bref, comme vous l'aurez compris, nous aurons besoin de beaucoup d'espace pour les machines virtuelles et peu pour les fichiers ISOs.

Pour nos machines virtuelles, nous allons utiliser 800 Go sur les 998 Go disponibles sur ce disque virtuel.

Par défaut, une lettre sera affectée à ce volume (partition).

Comme prévu, nous avons la possibilité de choisir :

  • le type de système de fichiers : NTFS ou ReFS
  • la taille d'unité d'allocation
  • le nom du volume : dans notre cas : VMs.

Confirmez la création de ce 1er volume.

Une fois le volume créé, cliquez sur Fermer.

2.4. Ajouter un volume à un disque virtuel existant

Dans les pools de stockages, si vous sélectionnez votre pool de stockage, vous ne verrez que les disques virtuels et les disques physiques dont il est composé.
Mais, vous ne trouverez pas l'option pour ajouter un nouveau volume.

Pour ajouter un nouveau volume dans votre disque virtuel, vous devrez cliquer sur "Disques" dans la partie gauche puis sélectionnez votre disque virtuel dans la liste.
Ensuite, dans le bloc "Volumes", cliquez sur : Tâches -> Nouveau volume.

Note : le 1er disque (dont le numéro est 0) sur l'image ci-dessous correspondant au disque physique où Windows Server 2012 est installé.

Cliquez sur Suivant.

Laissez la valeur par défaut pour utiliser l'espace restant.

Windows Server lui affectera aussi une lettre.

Comme tout à l'heure, nous pouvons notamment choisir le système de fichiers, ainsi que le nom à utiliser.
Dans ce cas-ci, il s'agira de : ISOs and data.

Cliquez sur Créer pour créer ce 2ème volume.

Une fois le volume créé, cliquez sur Fermer.

Maintenant, notre disque virtuel "RAID 0" possède 2 volumes (partitions).

Comme prévu, les volumes (partitions) créés apparaissent sous Windows.

Et nous pouvons bien entendu y stocker des données.

Pour finir, comme le RAID 0 ne fournit aucune tolérance de panne, si un disque dur tombe en panne (ou qu'on le débranche), le disque virtuel deviendra inaccessible.

Ainsi que les données associées.
De plus, il n'est pas possible de recréer les données qui étaient présentes sur le disque dur défectueux.