VMware Workstation - Créer et configurer une machine virtuelle

Page 1 / 2

Ce tutoriel va vous montrer comment créer et configurer une machine virtuelle sous "VMware Workstation".
Note : Tuto réalisé sous VMware Workstation 9.0.2.

Pour créer une machine virtuelle, il y a 2 moyens. La méthode simple "Typical" et la méthode personnalisée "Custom".

  1. Créer une machine virtuelle avec la méthode simple (avec Easy Install)
  2. Créer une machine virtuelle avec la méthode personnalisée (sans Easy Install)
  3. Détails des options de configuration d'une machine virtuelle
  4. Ajouter du matériel virtuel

1. Créer une machine virtuelle avec la méthode simple (avec Easy Install)

Allez dans le menu "File" et cliquez sur "New Virtual Machine".

Sélectionnez ensuite "Typical (recommended)" et cliquez sur "Next".

Pour l'installation du système d'exploitation client (c'est à dire celui installé dans la machine virtuelle), vous avez 3 possibilités :
- Installer disc : Permet d'installer un système d'exploitation via un CD physique. Cette option va lier votre lecteur CD/DVD physique, à la machine virtuelle que vous êtes en train de créer.
- Installer disc image (iso) : Permet d'installer celui-ci depuis une image CD/DVD au format ISO.
- I will install the operting system later : Permet de spécifier manuellement quel système d'exploitation sera installé dans la machine virtuelle.

Si vous choisissez une des 2 premières options et que VMware détecte de quel système d'exploitation il s'agit, alors VMware utilisera automatiquement l'Eaysy Install. Ce mode d'installation vous permet d'indiquer le nom, le numéro de série ainsi que le nom d'utilisateur / mot de passe du compte utilisateur à créer et VMware s'occupe ensuite d'installer le système d'exploitation et ce sans intervention de l'utilisateur.
Néanmoins, le layout du clavier ainsi que d'autres paramètres comme la langue installée peuvent ne pas être ceux souhaités par l'utilisateur. Les professionnels préfèrent donc installer eux même les systèmes d'exploitation et sélectionne donc la 3ème option.

Si vous avez sélectionné une des 2 premières options et que VMware a détecté de quel système d'exploitation il s'agissait, alors celui-ci vous demandera ces informations :
- Windows product key : numéro de série de Windows
- Personalize Windows, Full name / Password : Nom d'utilisateur et mot de passe du compte à créer une fois l'installation terminée.
- Log on automatically : Permet de vous connecter automatiquement dans le système d'exploitation client malgré le mot de passe. Néanmoins, n'oubliez pas votre mot de passe car vous pourriez en avoir besoin pour certaines opérations dans le système d'exploitation invité.

Note : Cette fenêtre peut différer suivant les systèmes d'exploitations à installer.

Puis vous pourrez spécifier un nom pour cette machine virtuelle ainsi que le dossier dans lequel celle-ci sera créée.
Note : Si vous avez un SSD, nous vous déconseillons de créer toutes vos machines virtuelles sur celui-ci car sa durée de vie va fortement baisser à cause de toutes les modifications effectuées dans les machines virtuelles.
Néanmoins, installer VMware Workstation sur un SSD est une bonne idée.

Vous pouvez ensuite spécifier la taille du disque dur de la machine virtuelle. La taille par défaut du disque dur dépend du système d'exploitation invité à installer.
Par exemple, pour Windows XP Pro, la taille recommandée est 40 Go. Cela dit vous pouvez très bien l'augmenter si vous projetez d'y installer de grosses applications

Ensuite, il vous est possible de stocker le fichier disque dur en un seul (gros) fichier ou en plusieurs fichiers. Découper le disque dur en plusieurs morceaux permet de faciliter le déplacement du disque dur vers un autre ordinateur mais cela réduit les performances avec les disques durs de très grosses capacités.

Vous pourrez ensuite configurer d'autres paramètres en cliquant sur "Customize Hardware". Néanmoins, il ne vous sera pas possible de modifier les paramètres du disque dur virtuel tant que cet assistant ne sera pas fermé.
Si vous voulez modifier ces paramètres, décochez la case "Power on this virtual machine ..." afin d'éviter que la machine virtuelle ne démarre automatiquement puis cliquez sur "Finish". Cliquez ensuite sur "Edit virtual machine settings".

 

2. Créer une machine virtuelle avec la méthode personnalisée (sans Easy Install)

Pour créer une machine virtuelle personnalisée, sélectionnez "Custom (advanced)" et cliquez sur "Next".

Cette fois-ci, vous pourrez définir plus de paramètres comme par exemple la compatibilité avec les anciennes versions de VMware. Sachez tout de même que les anciennes versions sont plus limitées que la dernière version. Par exemple, au niveau de la mémoire vive, le nombre de processeurs (ou cœurs), le nombre de cartes réseau, ...

Cette fois-ci, sélectionnez "I will install the operating system later".

Sélectionnez ensuite le système d'exploitation (dans l'architecture désirée : 32 ou 64 Bits) que vous allez installer dans la machine virtuelle.

Vous pourrez ensuite spécifier un nom pour cette machine virtuelle ainsi que le dossier dans lequel celle-ci sera créée.
Note : Si vous avez un SSD, nous vous déconseillons de créer toutes vos machines virtuelles sur celui-ci car sa durée de vie va fortement baisser à cause de toutes les modifications effectuées dans les machines virtuelles.
Néanmoins, installer VMware Workstation sur un SSD est une bonne idée.

Vous pouvez si vous le souhaitez assigner plusieurs processeurs ou cœurs de processeur à votre machine virtuelle. Ceci est par exemple nécessaire si vous souhaitez installer ESXi dans une machine virtuelle (pour développement seulement). Car dans le cas d’ESXi 5.0, vous aurez besoin d'une machine avec un processeur Dual Core (2 cœurs). Le nombre de cœurs maximum dépend de votre processeur physique.

La RAM par défaut dépend, elle aussi, du système d'exploitation invité que vous avez sélectionné. Par exemple, dans le cas de Windows XP, la mémoire vive recommandée est 512 Mb. Vous pouvez bien sur l'augmenter mais garder de la mémoire vive pour votre ordinateur physique si vous ne voulez pas que votre ordinateur se mette à ramer.

Avec VMware, différents réseaux sont déjà préconfigurés :
- Bridged networking : La machine apparait comme une machine connectée physiquement à votre réseau via un pont. (Correspond au mode "Accès par pont" de VirtualBox).
- NAT : Permet de partager l'adresse IP de la machine physique. La connexion de la machine virtuelle passe donc par la connexion de la machine physique.
- Host-only networking : La machine est connectée à un réseau virtuel se trouvant uniquement sur votre ordinateur. Elle n'est donc pas visible depuis les autres ordinateurs de votre réseau.
- Do not use a network connection : La machine virtuelle ne sera pas connectée au réseau et n'aura donc pas Internet.

Permet de choisir le type de contrôleur SCSI. Il est recommandé de laisser la valeur par défaut si vous ne voulez pas avoir de problèmes de drivers.

Pour les options concernant le disque dur, VMware vous propose :
- Create a new virtual disk : Permet de créer un nouveau disque dur virtuel
- Use an existing virtual disk : Utiliser un disque dur virtuel existant (Vous pourrez le choisir à l'étape suivante)
- Use a physical disk (for advanced users) : Permet d'utiliser un disque dur physique. Vous aurez besoin des droits administrateur. (Une fenêtre s'affichera pour obtenir les droits administrateur si vous êtes sous Win Vista, 7 ou 8)

Le type de disque dur est aussi sélectionné par défaut en fonction du système d'exploitation invité sélectionné au début. Vu que Windows XP ne supporte pas nativement le SCSI, VMware sélectionnera IDE par défaut. Néanmoins, le SCSI est plus performant.

Vous pouvez ensuite spécifier la taille du disque dur de la machine virtuelle. La taille par défaut du disque dur dépend du système d'exploitation invité à installer.
Par exemple, pour Windows XP Pro, la taille recommandée est 40 Go. Cela dit vous pouvez très bien l'augmenter si vous projetez d'y installer de grosses applications

Ensuite, il vous est possible de stocker le fichier disque dur en un seul (gros) fichier ou en plusieurs fichiers. Découper le disque dur en plusieurs morceaux permet de faciliter le déplacement du disque dur vers un autre ordinateur mais cela réduit les performances avec les disques durs de très grosses capacités.

Si vous le souhaitez, vous pouvez modifier le nom du fichier disque dur virtuel.
Comme vous pouvez le voir, VMware crée des disques durs virtuels au format "vmdk".

La seule option importante qui reste à configurer est le lecteur CD/DVD. Cliquez sur "Customize Hardware".

Dans la fenêtre "Hardware" qui s'ouvre, cliquez sur "New CD/DVD" et vérifiez que la case "Connect at power on" est bien cochée.
Ensuite, sélectionnez "physical drive" pour lier votre lecteur CD/DVD physique à la machine virtuelle ou "ISO image file" pour utiliser une image CD/DVD à monter dans le lecteur virtuel.
Pour le moment, insérez le CD/DVD ou indiquez l'image ISO du système d'exploitation à installer dans la machine virtuelle.

Maintenant que la machine virtuelle est crée, vous pouvez maintenant la démarrer en cliquant sur le triangle vert ou en cliquant sur "Power on this virtual machine".
Vu que le disque dur virtuelle n'est pas initialisé (il est vide), la machine virtuelle démarrera automatiquement sur le lecteur CD. Autrement, il faudra modifier les paramètres du BIOS de la vm (machine virtuelle) pour que celle-ci démarre d'abord sur le lecteur CD/DVD puis sur le disque dur.