Windows Server 2012 R2 - Créer des pools de stockage plus performants avec les niveaux de stockage (cache sur SSD)

Page 1 / 1

Sous Windows Server 2012 et 2012 R2, il est possible de créer des disques virtuels à partir de plusieurs disques durs pour augmenter la sécurité de vos données, ainsi que les performances de votre serveur de fichiers.

Pour cela, référez-vous à notre précédent tutoriel : Windows Server 2012 / 2012 R2 - Créer des pools de stockage pour améliorer les performances et/ou la sécurité de votre serveur de fichiers

Depuis Windows Server 2012 R2, vous avez aussi la possibilité d'utiliser des SSDs (des disques durs plus rapides) pour augmenter les performances de votre serveur de fichiers.
Néanmoins, il ne s'agit pas de créer un stockage basé uniquement sur des SSDs, mais plutôt une sorte de SSHD.

En résumé, Windows Server analysera l'utilisation des fichiers stockés pour déplacer, de manière transparente et automatique, les fichiers fréquemment utilisés vers le SSD défini comme "disque dur plus rapide".

  1. Nouveau pool de stockage
  2. Nouveau disque virtuel
  3. Nouveau volume

1. Nouveau pool de stockage

Pour commencer, créez un pool de stockage.

Indiquez un nom pour ce pool (groupe de disques durs).

Choisissez les disques physiques à placer dans ce pool de stockage.

Note : comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous, nous possédons 1 SSD, ainsi que 2 disques durs (qui sont actuellement détecté comme "Inconnu").

Cliquez sur Créer.

Une fois le pool créé, cochez la case "Créer un disque virtuel lorsque l'Assistant se ferme" et cliquez sur Fermer.

2. Nouveau disque virtuel

Pour créer un disque virtuel sur ce pool de stockage, sélectionnez votre pool de stockage et cliquez sur Suivant.

Si Windows Server n'a pas détecté correctement le type de SSD / HDD utilisé pour votre pool, la case "Créer des niveaux de stockage sur ce disque virtuel" sera grisée.
Dans ce cas, fermez cet assistant et utilisez les commandes proposées dans la suite du tutoriel.

Pour régler ce problème, vous devrez utiliser quelques commandes PowerShell.

Pour commencer, listez les disques durs présents dans votre serveur :

PowerShell

Get-PhysicalDisk

Dans notre cas, cette commande nous affiche 4 disques :

  • le disque dur où Windows est installé : PhysicalDisk1 (60 GB)
  • le SSD de 120 Go (119.25 GB)
  • 2 disques durs standard de 500 Go (499.25 GB)

Plain Text

FriendlyName        CanPool             OperationalStatus   HealthStatus        Usage                              Size
------------        -------             -----------------   ------------        -----                              ----
PhysicalDisk2       False               OK                  Healthy             Auto-Select                   499.25 GB
PhysicalDisk1       False               OK                  Healthy             Auto-Select                       60 GB
PhysicalDisk0       False               OK                  Healthy             Auto-Select                   119.25 GB
PhysicalDisk3       False               OK                  Healthy             Auto-Select                   499.25 GB

Ensuite, vérifiez comment Windows Server reconnait vos disques.

PowerShell

Get-PhysicalDisk | ft FriendlyName, MediaType

Dans notre cas, Windows Server reconnait correctement notre SSD, mais ne reconnait pas le type de nos disques durs.
Du coup, le "MediaType" affiché est "UnSpecified".

Plain Text

FriendlyName                                                MediaType
------------                                                ---------
PhysicalDisk2                                               UnSpecified
PhysicalDisk1                                               UnSpecified
PhysicalDisk0                                               SSD
PhysicalDisk3                                               UnSpecified

Pour régler le problème, il suffit de définir les disques durs du pool comme des disques durs classiques.
Dans notre cas, nous utiliserons les disques durs "PhysicalDisk2" et "PhysicalDisk3" pour notre pool de stockage.

Note : Si aucune erreur ne s'affiche, c'est bon.
Sinon, vérifiez que les disques sont bien dans un pool de stockage.

PowerShell

Get-PhysicalDisk PhysicalDisk2 | Set-PhysicalDisk -MediaType HDD
Get-PhysicalDisk PhysicalDisk3 | Set-PhysicalDisk -MediaType HDD

Pour vérifier que les changements ont bien été effectués, vous pouvez utiliser la commande :

PowerShell

Get-PhysicalDisk | ft FriendlyName, MediaType

Comme prévu, nous retrouvons bien nos 2 disques durs (2 et 3), ainsi que notre SSD (0).

Plain Text

FriendlyName                                                MediaType
------------                                                ---------
PhysicalDisk2                                               HDD
PhysicalDisk1                                               UnSpecified
PhysicalDisk0                                               SSD
PhysicalDisk3                                               HDD

Dans le gestionnaire de serveur, cliquez sur l'icône "rafraichir" en haut.
Ensuite, vous verrez que vous avez bien 2 disques durs et 1 SSD dans la liste "Disques physiques".

Maintenant, relancez l'assistant en cliquant sur "Tâches -> Nouveau disque virtuel" dans la section "Disques virtuels".

Indiquez un nom pour votre disque virtuel et cochez la case "Créer des niveaux de stockage sur ce disque virtuel".

Sélectionnez la disposition de stockage "Simple".

Comme indiqué par l'assistant, les niveaux de stockage (donc le système de cache sur un SSD) nécessitent une allocation fixe.
Cliquez sur Suivant.

Indiquez la taille :

  • pour le cache sur SSD
  • pour les données à stocker sur le disque dur classique

Au total, vous obtiendrez un seul disque virtuel dont la taille correspondra à la somme des tailles.
Néanmoins, plus la taille pour le SSD sera élevée, plus Windows Server pourra déplacer des fichiers fréquemment utilisés sur ce disque.

L'assistant affiche un résumé de la configuration de votre disque virtuel.

Laissez la case "Créer un volume lorsque l'Assistant se ferme" et cliquez sur Fermer.

3. Nouveau volume

Pour pouvoir stocker des données sur votre disque virtuel, vous devez le partitionner.
Pour cela, nous allons créer un volume sur celui-ci.

Laissez la taille indiquée, puis cliquez sur Suivant.

Cliquez sur Créer.

Votre disque virtuel est prêt à être utilisé.
Cliquez sur "Volumes" (à gauche).

Comme vous pouvez le voir, nous avons un disque virtuel avec un volume de 210 Go accessible avec la lettre "E".

Dans ordinateur, vous trouverez votre partition de 210 Go avec la lettre "E".